DÉVELOPPEMENT LOCAL / DÉCENTRALISATION

En Afrique, la reconnaissance de compétences et ressources propres aux collectivités locales a entraîné celle d’une plus grande importance de la dimension spatiale du développement.
Ainsi la juxtaposition des projets sectoriels cède le pas à l’intégration des différents projets et programmes dans une même aire géographique. De même, la réalisation de projets entretenus localement va épouser de plus en plus la conscience des acteurs de développement.

MSA est facilitateur de la prise en charge par les populations de la gestion de leurs propres affaires, qui implique un transfert de pouvoirs à des organes élus par celles-là mêmes. Le redimensionnement de l’Etat par les nouveaux acteurs politiques contribue à l’émergence d’une nouvelle gouvernance. Celle-ci favorise l’instauration de la confiance entre l’Etat et les acteurs de la société civile.
MSA promeut le rapprochement sociologique de l’administration des administrés a progressivement habilité le mode gestion concerté du développement local. Aussi le partenariat entre l’Etat et les collectivités locales s’est substitué peu à peu à la subordination des dernières aux premiers. Elle a permis l’élaboration d’un certain nombre de produits qui serviront à formater le cadre législatif et réglementaire de la décentralisation.